Bilan : 5 ans de blogging sur la nourriture, on en parle !

27

Aujourd’hui, je ne prends pas la plume mais mes petits doigts dodus pour tapoter sur le clavier, non pas pour vous parler de recettes, de nourriture ou quoique ce soit du genre, mais pour partager avec vous mon bilan de blogueur culinaire. J’ai un peu de mal à imaginer que ça fait déjà 5 ans (voir même plus) !

Mignardises ou bouchées tout en chocolat, coque et ganache

La genèse de ce blog et qu’est-ce qui le fait vivre ?

Pour ceux qui me suivent, famille, ami.e.s et même blogueurs.euses d’ancienne génération (car oui il y a aussi la question de l’âge hein), j’ai commencé à bloguer vers 2012 avec un blog qui s’appelait TwimmCook. À l’époque, tout partait dans tous les sens ! Aucune inventivité, je réalisais les recettes que je trouvais sur le net, avec un appareil compact qui ferait pleurer les plus jeunes aujourd’hui avec leur smartphone. Et je ne parle même pas de la rédaction des textes qui était quasi inexistante car ce n’était pas du tout ma tasse de thé. Je ne sais plus si j’avais mis en place la publicité à l’époque, mais je dépassais à peine les 5000 vues par mois et j’étais loin d’imaginer en vivre. Il me servait surtout comme livre de recettes perso…

À suivi ensuite le blog furtif Cuisine pour Débutant dont j’ai très peu parlé. Sans doute parce que j’avais en tête la ligne éditoriale, mais beaucoup de mal à mettre tout ça en place. En fait, il y a des moments où mon esprit fonctionne à 200 à l’heure et moi-même j’ai du mal à me suivre !

J’ai souhaité passé mon CAP Cuisine pour rentrer dans les clous et m’offrir de bonnes bases en cuisine pour ne plus partir dans tous les sens. De là est né Cooking & Cakes ! Je vous avoue qu’aujourd’hui, c’est ma petite fierté car je ne sais pourquoi, mais ce blog a très bien fonctionné dès son lancement et cela dure depuis 5 ans.

Ravioles ricotta épinards, jus de coques

Quels sont les revenus du blog ?

  • La publicité, j’en retire à peu près 100 à 150€ par mois, ce qui me permet de payer les frais liés au blog (hébergement, nom de domaine…). Au début, la publicité était sans doute moins invasive car je ne voulais pas d’un blog qui ressemble à un manège de fête foraine et qui clignote dans tous les sens. Et puis, pour moi, la publicité est une pollution visuelle. Mais bon, si je veux maintenir le blog et le faire progresser, il faut aussi que j’essaie de faire copain-copain avec Google pour lui laisser les rênes afin qu’il place des pubs en automatique, mais pas trop, sinon il en fourre partout ! Il faut donc trouver le bon compromis.
  • Les articles sponsorisés, aujourd’hui, j’utilise trois plateformes qui me mettent en relation avec des clients et qui me demandent de temps en temps de publier des articles sur le blog (j’en refuse un certain nombre pour ne pas publier n’importe quoi non plus). J’en retire environ 100 à 200€ par mois, mais ces revenus sont vraiment aléatoire ! Il y a des plateformes qui paient rapidement et d’autres à trente jours. Cela permet aussi de travailler ce côté rédactionnel, ce qui n’est pas forcément naturel pour moi car l’inspiration des mots n’est pas toujours là. Mais il y a tout de même beaucoup de progression en comparaison avec le tout premier blog, donc je progresse ;).
  • La photographie culinaire/création de recette, je vous le mets même si je n’ai aucun revenu là dessus car cela reste un souhait/un rêve et un domaine sur lequel je me forme sans cesse afin d’y arriver un jour.
Jambonnette de canard et ses légumes, courgettes, carottes, gnocchis
Réaliser un burger raclette !

Les frais du blog !

Il y a environ 2 ans, j’ai changé d’hébergeur pour plus de sécurité et aussi parce que je souhaitais que tout soit héberger en France. Et comme, dans ce milieu, nous avons tous besoin d’un superman en slip rouge qui officie dans l’ombre afin que tout fonctionne au poil, la réactivité de ces petits bonhommes a un prix. Pour l’hébergement et le nom de domaine, je dois en avoir pour moins de 80€ par an.

À ça, vous pouvez ajouter des extensions/plugins qui me permettent d’avoir certaines fonctionnalités sur le blog (comme les fiches recettes que vous pouvez imprimer par exemple).

Il y a des aspects techniques que je peux gérer grâce à mes connaissances informatiques que j’ai acquises de part mon ancien métier. Mais il y a d’autres aspects dont je me tape complètement aujourd’hui car il existe des supers héros que l’on paie pour ça, pour qui c’est le métier et qu’ils le font très bien. Donc chacun son domaine ! Sinon, c’est une usine à gaz, nous perdons notre temps et on a vite fait de tout planter.

Gâteau d'anniversaire ganache spéculoos

Le covid a-t-il eu une incidence sur le blog ?

Oui, sans hésitation. Nous entamons notre troisième confinement, mais grâce ou à cause du premier confinement (tout dépend où l’on se place), le blog a connu une croissance bénéfique. Je ne vous remercierais jamais assez, car depuis plus d’un an, vous êtes près de 150000 visiteurs à venir chaque mois sur le blog. Sans doute dû à la volonté de se mettre à cuisiner maison ! En tout cas, c’est ce que je note. J’ai donc plus que doubler le nombre de visiteurs ! Des 5000 visites par mois du premier blog, je suis passé à 4000 à 6000 visites par jour.

Dépasser la barre des 100k est une source de fierté personnelle car cela reste un palier symbolique.

Bon, c’est également une source de travail non-négligeable car il faut alimenter le blog et nourrir les réseaux sociaux. Vous l’aurez sûrement remarqué, je suis un très mauvais élève à ce niveau. Les réseaux et moi, ça fait deux et pourtant de temps en temps, j’essaie de couper ce poil que j’ai dans le creux de la main, mais il repousse vite !

L’autre fierté est de voir quelques recettes dans les premières pages de recherche Google, voir sur la première page. Lorsque Google s’enlève les doigts du … et te propulse tout en haut, on s’incline;).

De délicieux nuggets de poulet fait maison.
Une délicieuse recette de blanquette de poisson.
Mon riz sauté au kaki

Quelle est la suite pour moi ?

J’ai investi dans des fonds photos et dans un nouvel appareil (un hybride), j’ai senti que le moment était venu si je souhaitais progresser en photographie culinaire.

L’envie de continuer à m’épanouir avec le blog et rester en contact avec vous est toujours là. Mais je souhaite aussi me rajouter d’autres activités à côté. Notamment pour obtenir plus d’indépendance financièrement. Je travaille donc depuis quelques mois sur un projet complémentaire de boutique en ligne pour vous proposer des produits, des kits pâtisserie, mais aussi sur la possibilité d’animer des ateliers cuisine à domicile pour les personnes habitants près de chez moi, c’est-à-dire vers le 72-53-61. Je peaufine tout ça, je me perds dans les détails, mais j’aime les choses bien faites !

Voilà pour ceux qui souhaitaient connaître les coulisses du blog, en parlant un peu de moi … mais pas trop ;).

Le virtuel du blog c’est bien, mais pour ceux qui vivent par chez moi, vous rencontrez sera top !

À bientôt

Mickaël

Rejoindre la conversation

  1. Perso j’aime bien votre blog. J’y trouve souvent ce que je recherche et pas trop de blabla. Merci pour la continuation.

    1. Bonjour Domie et merci beaucoup pour votre commentaire. C’est vrai que j’essaie d’aller à l’essentiel autant dans les recettes que dans le texte, même si Google aime bien que l’on ait des articles avec un certain nombre de mots. Mais, je n’aime pas les règles lol. À bientôt pour de nouvelles recettes 😉 !!!

  2. Plein de bonnes choses dans la réalisation de tous vos projets.

    1. Merci beaucoup Anne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Cooking & Cakes © Copyright 2020. Tous droits réservés.
Close