Far breton

Et si je vous disais que cette recette je l’avais oublié, que je l’ai depuis de nombreuses années et qu’elle me vient de mon ex-belle famille ! Je vous raconte !

Le far breton est un flan aux pruneaux contenant du rhum, à l’époque, ma belle-famille était dans le milieu agricole et réalisait ce flan sans alcool. Il a également porté le nom de flan fermier ou flan paysan car le travail dans les champs est rude et qu’il fallait nourrir les hommes, ce flan tenant bien au corps.

Pendant des années, je n’ai plus refait cette recette puis un souvenir m’est revenu. Je me rappelais des ingrédients, mais plus les quantités. Je me rappelais, pourtant, qu’à l’époque, la recette était facile à retenir.

Et après recherche, je me suis aperçu qu’à quelques quantités près et en rajoutant du rhum, ce fameux flan s’apparentait au far breton.

Je vous livre donc la recette !

Pour 6 à 8 personnes :

  • 4 oeufs entiers
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 200 gr de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 litre de lait entier
  • 500 gr de pruneaux dénoyautés
  • 2 cuillères à soupe de rhum ambré

01 | Préchauffer le four à 180°C avec votre moule à l’intérieur.

02 | Sans un saladier, verser la farine, le sucre en poudre et le sucre vanillé.

03 | Ajouter les oeufs et commencer à mélanger au fouet.

04 | Verser le lait petit à petit tout en mélangeant sans avoir de grumeaux. Puis ajouter le rhum.

05 | Sortir le moule du four et faire fondre un morceaux de beurre sur toutes les surfaces, le fond et les bords.

06 | Verser l’appareil à flan dans le moule.

07 | Répartir les pruneaux dans l’appareil.

08 | Placer le moule au four pour environ 45 à 50 mn de cuisson. Surveiller la coloration.

09 | Vérifier la cuisson à l’aide d’un couteau.

Ce flan ou far breton se déguste tiède ou froid, pour un dessert, ça peut être un peu lourd, mais pour le goûter, c’est parfait !

3 Commentaires

Laisser un commentaire

fringilla Donec id consectetur mattis vulputate, luctus non