Les huiles : quelle huile pour quel usage ?

Parce qu’il est toujours difficile de savoir quelles huiles choisir pour telles recettes, assaisonnement, cuisson ou encore friture. On fait le point !

Les huiles peuvent nous paraître indispensable en cuisine (même en pâtisserie), pour une vinaigrette, de la friture ou bien encore la cuisson de nos viandes, poissons, légumes … Ajouter au beurre, par exemple, elle permet à celui-ci de supporter de plus fortes températures. Mais laquelle choisir ? Vous choisissez votre huile pour ses bienfaits, ses propriétés, son goût … ou par habitude ?

Il existe tellement de variétés d’huiles ! On peut extraire l’huile aussi bien des oléagineux (sésame, lin, tournesol, colza …) que des fruits (noix, amandes, noisettes, olives, pépins de raisins …).

Et comme nous ne cuisinons pas tous avec un thermomètre à la main, il est important de connaître quelques huiles de base et leurs utilisations, car elles sont notre principal apport en acides gras et contribuent au bon fonctionnement de notre organisme.

Les huiles : quelle huile pour quel usage
Source photo @Pixabay

Il existe 3 grandes familles d’acides gras

Les acides gras saturés : se trouvent dans les graisses animales comme le lait, le beurre, la viande … En excès, ils participent à la fabrication de mauvais cholestérol, le risque de diabète, l’hypertension et les problèmes cardiovasculaires.

Les acides gras poly-insaturés : se trouvent dans la plupart des huiles végétales, fruits à coque et le poisson … Aussi appelés « Oméga 3 » et « Oméga 6 » ou « acides gras essentiels », ils sont nécessaires à notre organisme et doivent impérativement être présent dans notre alimentation.

Les acides gras mono-insaturés : aussi appelés « Oméga 9 ». La principale source est l’huile d’olive, mais on en trouve aussi dans les noix, l’avocat et les arachides. L’organisme est capable d’en fabriquer à partir d’autres acides gras saturés.

Les huiles : quelle huile pour quel usage
Source photo @Pixabay

Les huiles que j’utilise

La majorité des huiles peuvent être utilisées pour l’assaisonnement, c’est-à-dire « à froid ». Là où cela se complique, c’est pour les cuissons « à chaud », à la poêle ou en friture.

J’ai déjà entendu une personne me dire que ça lui arrivait d’utiliser de l’huile d’olives pour ses frites : « ça donne un petit goût ! ». Moi, ça me fait saigner les oreilles !

Alors je vous cite les huiles que j’utilise le plus couramment et pour quel usage :

L’huile de colza : c’est un peu l’huile « chouchou ». Mon huile quasiment de tous les jours. Même si la présence d’omégas 3 ne la prête pas à la cuisson (pour ne pas les détériorer), je l’utilise avec modération pour les cuissons douces ou lentes.

L’huile de tournesol : j’avoue l’avoir utiliser en remplacement de l’huile de colza, même si certains apparemment l’éliminent de leur alimentation.

L’huile d’olives : riche en omégas 9, populaire dans la cuisine méditerranéenne (comme ma ratatouille) et bien qu’elle supporte les fortes températures, je n’ai pas envie d’altérer son goût et son parfum. Je l’utilise donc en assaisonnement et quand même pour la cuisson des légumes, certaines viandes … (sans trop monter en température). Vous pouvez l’associer à l’huile de colza ou autres pour l’apport en oméga 3.

L’huile de noix : elle serait un peu pauvre en oméga 3, mais trop riche en oméga 6. Son parfum joue en sa faveur et elle assaisonnera parfaitement vos salades comme ma salade aux noix.

Le beurre clarifié : oui … ce n’est pas une huile. Mais à défaut, vous pouvez tout à fait réaliser votre beurre clarifié maison et ainsi pouvoir le porter à plus haute température lors de vos cuissons. Je l’utilise pour les cuissons des viandes, même pour certains légumes lorsque j’ai besoin de saisir les aliments. Le beurre clarifié apporte son goût noisette.

La graisse de coco : que je n’utilise pas, mais ça m’a traversé l’esprit et j’hésite à chaque fois que j’en vois. C’est la matière grasse utilisée par les sportifs pour la cuisson de leurs aliments. Après, il faut aimer le goût de coco !

Les huiles : quelle huile pour quel usage
Source photo @Pixabay

Ce qu’il faut retenir sur les huiles

Quelques points à savoir et à retenir sur les huiles sans entrer dans les détails techniques. Et pour finir, une infographie reprenant certains éléments !

  • Les huiles sont composées à 100% de lipides, il n’y en a donc pas de moins caloriques que d’autres.
  • Si vous l’oubliez sur le feu, l’huile fume, alors elle devient toxique. Des composés cancérigènes apparaissent et elle perd aussi toute sa valeur nutritive. (de même pour le beurre en cuisine)
  • L’huile est bonne pour la santé. Elle participe à la prévention des maladies cardiovasculaires. C’est aussi un excellent antioxydant.
  • Limiter l’apport en huile dans votre alimentation mais ne pas la supprimer car elle contient des nutriments que l’organisme ne sait pas fabriquer.
  • Ne pas hésiter à varier les huiles en cuisine, elles ont des apports nutritionnels différents.
Les huiles : quelle huile pour quel usage
Source infographie @terresoleopro
Vous pourriez aussi aimer
2 commentaires
  1. Domie

    Merci beaucoup pour ce rappel sur les huiles. C’est très intéressant. Bonne journée.

    1. Cooking & Cakes

      Ce n’est pas complet, j’ai juste survolé le sujet. Car il aurait fallu rentrer dans des détails plus précis et trop technique !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

luctus velit, venenatis tristique eleifend consequat. amet, Praesent ut dictum