Le sucre : surveillez votre taux de glycémie !

Sources des photos : Pixabay

Un examen sanguin récent m’a amené à me pencher sur ce sujet : le sucre dans nos recettes !

Nous le savons tous, le sucre n’est pas bon pour notre santé et pour notre ligne (diabète, obésité, maladies cardiovasculaires …). Pourtant, nous le retrouvons partout dans nos aliments du quotidien.

Selon mes recherches, certains sites proposent de 4 à 9 alternatives au sucre blanc : Comment s’y retrouver ? Existe-t-il vraiment de « meilleurs » sucres que d’autres ?

Une des alternatives, outre le fait de supprimer le sucre blanc de notre alimentation, serait de réaliser des recettes dites « sans sucre ajouté ».

Je sais que le sujet est délicat, pointu … qu’il existe déjà de nombreuses sources d’informations sur Internet. Votre retour d’expérience est important afin d’avoir de bonnes informations, de « vrais » avis et de bons conseils.

Le sucre, source de démence ?

En 2018, le magazine Diabetologia montrait une étude anglaise visant à prouver que trop de sucre accélérerait le déclin des capacités cognitives, une détérioration du fonctionnement du cerveau.

En gros, la récente émeute Nutella® ne serait pas dûe à une opération marketing, mais au fait que le sucre rend fou. Sympa !

En 2017, l’American Journal of Clinical Nutrition montrait, lui aussi, une étude visant à prouver que trop de sucre augmenterait les risques de démence et aurait son rôle dans la progression de la maladie d’Alzheimer.

Vraies ou fausses nouvelles, mais allez demander aux personnes diabétiques si elles souffrent de démence !!! Je suis curieux d’avoir vos réactions. Mais surtout vos avis et le partage de vos conseils, car qui est mieux placé que les personnes diabétiques ou ayant un régime alimentaire spécifique pour nous éclaircir sur ce qui est bien ou pas de faire !

Il faut savoir que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande une consommation de sucres libres/sucres ajoutés inférieure à 50 gr par jour en France et qu’à peu près 40% des français dépassent cette recommandation.

Un tableau comparatif

Je vous avoue qu’il est difficile d’établir un comparatif avec toutes les alternatives au sucre blanc, car selon les sources, rien que les Indices Glycémiques (IG) sont complètement différents et ils présentent tous ou presque, des avantages et des inconvénients.

Tous les chiffres donnés ne le sont donc qu’à titre indicatif. Quant à la source : Internet !

Différentes sources de sucre

Indice Glycémique (IG)

moyen

Calories moyennes

(pour 100 gr)

Dans un gâteau ?
Sucre blanc 68 400 kcal 100 gr
Sirop d’érable 65 280 kcal 50 gr
Miel 55 310 kcal 65 gr
Sirop d’agave 25 360 kcal 75 gr
Stevia 0 0 3 gr
Sucre de coco 30 370 kcal 50 gr
Sucre de bouleau (Xylitol) 8 240 kcal 100 gr

Tous les sucres ne sont pas représentés dans ce tableau car certains sont difficiles à trouver, certains sont chers, mais vous pouvez aller voir en magasins bio. Après, il y a toujours Internet pour trouver votre bonheur !

 

Ma conclusion

Dans la mesure du possible, j’essaierai de faire des tests. Non pas que je puisse surveiller mon taux de glycémie, mais au moins inclure dans certaines recettes les sucres que j’arriverai à trouver par chez moi. Même s’il est vrai qu’avec Internet, on peut trouver son bonheur !

Ces changements me permettront de voir les modifications apportées aux recettes et s’il y a des différences au goût.

5 Commentaires

  • Insulino dépendant, je suis Maître Reiki aussi depuis plusieurs années, mais je ne m’en servais pas. J’étais à 50 unités d’insuline par jour (le max) et mon taux d’insuline gliquée crevait les plafonds(de mémoire 9.8). Jusqu’au jour ou j’ai décidé de me faire du Reiki à moi même pour faire baisser mon taux de sucre, et pour mincir enfin – il y a un mois –

    Presque immédiatement ma dose d’insuline a baissé de 50 à 20, et je fais gaffe parce que j’ai peur de tomber en hypo, mon taux de sucre est bon (111 ce matin), je me suis mis à faire de la marche et à y prendre plaisir, je mange beaucoup moins sans que ça me manque, même si j’ai parfois envie de grignoter, et j’ai perdu 8 kilos en un mois tout en continuant à cuisiner des trucs à tomber par terre.

    Aujourd »hui ça sera duo de flétan est de saumon cuits sous vide à basse température dans une sauce au satay, avec quelques mini torsades, le tout servi dans une coupelle en brioche qui se mange :). La brioche est maison aussi, donc à part la cuillère à café de sucre qui a servi à la pousse de la levure, il n’y a pas un gramme de sucre ajouté supplémentaire.

    Pour ce qui est des sucres présentés là on voit bien que c’est la stévia qui gagne. Mais si personne ne se jette dessus, c’est parce qu’elle laisse un arrière goût en général infecte, et qui ne passe que si vous faites des trucs au réglisse (fans de pain d’épice tous les jours welcome). Perso je sucre au sucralose.

    Conclusion : vive le reiki. Du coup comme je suis retraité, je réfléchis fort à ouvrir un cabinet.

  • Pour le moment nous n’avons pas de problème avec le sucre mais je diminue souvent les quantités, ainsi que le sel. Je part du principe : « Mieux vaut prévenir que guérir ! » Bonne journée.

Laisser un commentaire

Nullam mattis sit venenatis, dolor neque. sed Praesent